Février 2024 : Les augmentations tarifaires

Le gouvernement prend des mesures pour alléger progressivement le “bouclier tarifaire” sur les factures d’électricité d’ici le début de 2025.

Cette manœuvre se matérialise par une augmentation de la Contribution au Service Public d’Électricité (CSPE) mais aussi par des ajustements légers des Tarifs Réglementés d’Électricité.

CSPE en Hausse :

Depuis le 1er février 2024, la taxe intérieure sur la consommation finale d’électricité (TICFE), également connue sous le nom de CSPE, connaît une augmentation. Alors que les particuliers ont bénéficié d’une réduction au lancement du bouclier tarifaire en février 2022, réduisant la CSPE à un minimum de 1 € / MWh, cette dernière passe désormais à 21 € / MWh en février 2024. Il est à noter qu’une nouvelle augmentation est prévue en février 2025. Cette augmentation de la CSPE impacte tous les consommateurs, indépendamment de leur fournisseur ou du contrat souscrit, entraînant une hausse de la facture d’environ 10%.

Évolution des Tarifs Réglementés d’Électricité

À partir du 1er février 2024, les tarifs réglementés de vente d’électricité pour les consommateurs particuliers connaissent également une légère augmentation de + 0,01 % HT en moyenne. L’impact sur la facture dépendra de la puissance et de l’option tarifaire souscrites.

En tenant compte de la hausse de la CSPE et des ajustements des Tarifs Réglementés de Vente d’Électricité, les personnes au tarif réglementé peuvent s’attendre à une hausse moyenne de la facture de 8,6% pour ceux en Option Tarifaire “Base” et de 9,8% pour ceux en Option “Heures Pleines / Heures Creuses”.

Ce recentrage tarifaire s’inscrit dans la trajectoire du gouvernement pour optimiser la transition énergétique et garantir un avenir équilibré pour tous les acteurs du paysage énergétique.